Hausse des taux d’intérêt et rendement des placements forestiers

Marchés privés | 21 juin 2018

Court Washburn, Managing Director, Chief Investment Officer
Keith Balter, Director of Economic Research
Mary Ellen Aronow, Associate Director, Forest Economics
Bill Devens, Associate Director, Agricultural Economics
Elizabeth Shestakova, Economic Research Analyst
Keith Goplerud, Economic Research Analyst

Introduction

Au cours de la dernière année, les taux d’intérêt des États-Unis ont été en hausse, la Réserve fédérale relevant constamment le taux des fonds fédéraux. Plus récemment, les taux d’intérêt des bons du Trésor à plus long terme ont aussi été à la hausse, répondant à une croissance économique américaine et mondiale plus solide et aux attentes de pressions inflationnistes accrues. Au cours des 18 prochains mois, les données fondamentales caractérisant l’économie des États-Unis actuelle devraient être suffisantes pour compenser les effets négatifs de la hausse des taux d’intérêt sur les marchés forestiers. À moyen terme, les terrains forestiers exploitables devraient être bien positionnés pour surmonter un ralentissement économique cyclique découlant de nouvelles hausses des taux d’intérêt.

HNRG Logo

Un contexte de hausse des taux d’intérêt

A Rising Interest Rate Environment Icon 1

Au cours des deux dernières années, les taux d’intérêt de l’obligation de référence du Trésor à 10 ans ont augmenté, passant de 1,79 % au 1er avril 2016 à 2,97 % au 23 avril 2018; à la fin d’avril, ils s’élevaient à plus de 3 %. Cette remontée du taux de l’obligation du Trésor à 10 ans est la plus longue hausse continue des taux d’intérêt depuis la période entre juin 2003 et juin 2007, lorsque les obligations du Trésor à 10 ans ont augmenté de 2,0 % avant la crise financière mondiale.1 Selon le consensus généralisé, les taux d’intérêt continueront de grimper au cours des prochaines années. Selon les dernières prévisions de la Réserve fédérale en mars, le taux des fonds fédéraux devrait augmenter, pour passer de son niveau actuel de 1,5 % à une moyenne de 2,1 % en 2018, de 2,9 % en 2019 et de 3,4 % en 2020 (Graphique 1, Les taux d’intérêt devraient augmenter). Les prévisions de la Réserve fédérale indiquent son intention d’augmenter les taux à court terme de près de 200 points de base au cours des deux ans et demi à venir, et marquent le passage à un resserrement de la politique monétaire aux États-Unis.2

Les taux d’intérêt devraient augmenter
Graphique 1 : Taux d’intérêt moyen de la Réserve fédérale et prévisions

Taux d’intérêt moyen de la Réserve fédérale et prévisions Graphique
Source : Réserve fédérale, mars 2018.

« L’étude de 2014 de HNRG3 n’a révélé aucune répercussion mesurable sur le rendement des placements forestiers liée à la hausse des taux d’intérêt nominaux; cette conclusion reste vraie après avoir mis à jour l’étude pour la période de 2014 à 2017. »

Effets négatifs de la hausse des taux d’intérêt réels
Tableau 1 : Périodes de hausse des taux d’intérêt réels et rendement moyen des placements forestiers

Périodes de hausse des taux d’intérêt

Hausse du taux des obligations du Trésor à 10 ans (en pourcentage)

Rendement total moyen des placements forestiers (en pourcentage) (corrigé de l’inflation, réel)

Entre 1975 et 1976

7,34

2,60

Entre 1980 et 1982

15,69

-11,54

Entre 2000 et 2001

2,04

-2,84

Sources : Macrobond, NCREIF (T1 2018), HNRG, Federal Reserve Bank of St. Louis, avril 2018.
Remarque : Hancock Timber Resource Group est membre participant de l’indice NCREIF Timberland Property. Les gestionnaires participants sont tenus de déclarer tous les immeubles admissibles à l’indice. Le recours à ces données ne constitue pas une offre d’achat ou de vente de biens.
A Rising Interest Rate Environment Icon 2

Pour évaluer si cette hausse des taux d’intérêt représente une véritable menace pour le rendement des placements forestiers, HNRG a mis à jour une analyse historique effectuée en 2014.3 L’étude originale n’a révélé aucune répercussion mesurable sur le rendement des placements forestiers liée à la hausse des taux d’intérêt nominaux; cette conclusion reste vraie après avoir mis à jour l’analyse pour la période de 2014 à 2017. Cependant, les analyses initiales et mises à jour montrent que les hausses constantes des taux d’intérêt réels (corrigés de l’inflation) étaient liées à des rendements négatifs des placements forestiers.

Le rendement des placements forestiers corrigé de l’inflation réagit à la hausse constante des taux d’intérêt réels
Graphique 2 : Taux des obligations du Trésor américain à 10 ans et rendement des placements forestiers américains corrigés de l’inflation

Taux des obligations du Trésor américain à 10 ans et rendement des placements forestiers américains corrigés de l’inflation Graphique
Sources : NCREIF (T1 2018), Macrobond, HNRG, Federal Reserve Bank of St. Louis, avril 2018.

Depuis 1960, il y a eu trois périodes au cours desquelles les taux d’intérêt réels ont connu une hausse constante pendant au moins deux ans : de 1975 à 1976, de 1980 à 1982 et de 2000 à 2001 (Tableau 1, rendements inégaux des placements forestiers régionaux). Ces trois périodes de hausse continue des taux d’intérêt corrigés de l’inflation ont coïncidé avec un rendement annuel négatif des placements forestiers (1975, 1980 à 1982 et 2001), ainsi qu’avec une récession économique officiellement désignée (Graphique 2, Le rendement des placements forestiers corrigé de l’inflation réagit à la hausse constante des taux d’intérêt réels).

A Rising Interest Rate Environment Icon 3

Au cours de la dernière année, les taux d’intérêt ont augmenté un peu plus rapidement que l’inflation. À notre avis, si les hausses prévues des taux d’intérêt continuent de surpasser l’inflation au cours de l’année à venir, celle des taux d’intérêt réels satisfera au critère de durée minimale – établi dans notre étude précédente – de deux années consécutives de hausse des taux d’intérêt réels, accroissant ainsi la menace d’un recul potentiel du rendement total réel des placements forestiers. Toutefois, la hausse des taux d’intérêt réels a été très modeste en 2017 (0,64 % seulement).1

A Rising Interest Rate Environment Image 1

Les hausses constantes des taux d’intérêt corrigés de l’inflation ont coïncidé avec des rendements annuels négatifs des placements forestiers et des périodes de récession

Jusqu’à présent, la Réserve fédérale a augmenté le taux des fonds fédéraux cinq fois depuis décembre 2015, dans une approche grandement proactive, anticipant les décalages nécessaires pour que la hausse des taux d’intérêt exerce un effet modérateur sur une surchauffe de l’économie ou une accélération de l’inflation. L’économie américaine continue d’expérimenter une croissance modérée du PIB réel (le PIB du premier trimestre s’est élevé à 2,3 %) et une hausse modeste de l’inflation (l’inflation au premier trimestre était de 2,2 % supérieure à celle de l’exercice précédent).4 Jusqu’à maintenant, la « normalisation » des conditions de crédit s’est faite progressivement. Après une année de resserrement par la Réserve fédérale, le taux des fonds fédéraux corrigé de l’inflation s’est établi en moyenne à un maigre 0,56 % au premier trimestre de 2018, bien en deçà de la moyenne de 1,79 % pour les 20 années (de 1987 à 2007) qui ont précédé la crise financière mondiale.5

A Rising Interest Rate Environment Icon 4

Il est fort probable que les hausses de taux d’intérêt prévues par la Réserve fédérale pour 2018 et 2019 soient grandement contrebalancées par une accélération équivalente de l’inflation découlant d’une hausse des prix des produits de base liée à l’accélération de la croissance mondiale, d’un commerce international plus restreint, des États-Unis qui s’approchent du plein emploi (s’ils ne l’ont pas déjà atteint) et de l’économie américaine stimulée par les baisses d’impôt et les dépenses budgétaires accrues. Un retour à une inflation annuelle de 2 % ou plus dans une économie américaine saine est plus près de la norme historique que les taux d’inflation extrêmement faibles qui ont caractérisé la période suivant la crise financière mondiale.

Le retrait des mesures d’assouplissement quantitatif pourrait entraîner une hausse des taux d’intérêt
Graphique 3 : Bilan de la Réserve fédérale et projections

Bilan de la Réserve fédérale et projections Graphique
Source : Forest Economic Advisors, Spotlight d’avril 2018.
A Rising Interest Rate Environment Image 1

Pour l’an et demi à venir, des hausses de taux d’intérêt équivalentes ou légèrement supérieures au taux de l’inflation globale ne devraient pas avoir une incidence significative sur la valeur et le rendement des placements forestiers, compte tenu du contexte de croissance économique vigoureuse, de hausse des salaires et d’accroissement de l’activité de construction d’habitations. En 2018 et 2019, les données économiques fondamentales positives aux États‑Unis et à l’étranger devraient être suffisantes pour compenser tout effet négatif, comme la modération de la demande de logements découlant de la hausse des taux hypothécaires, de la hausse des taux d’intérêt sur la valeur et du rendement des placements forestiers.

Nous croyons que les marchés forestiers sont dans une meilleure situation pour surmonter le prochain ralentissement économique qu’ils ne l’étaient lors de la dernière récession

Alors que nous regardons au-delà de 2019, les pressions à la hausse sur les taux d’intérêt pourraient se prolonger, stimulées par la détérioration des perspectives pour le déficit budgétaire fédéral, qui nécessitera une prolongation de la vente de bons du Trésor et du plan de la Réserve fédérale visant à inverser son programme d’assouplissement quantitatif et à réduire ses stocks de bons du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires, stimulant ainsi l’offre d’actifs à revenu fixe (Graphique 3, Le retrait des mesures d’assouplissement quantitatif pourrait entraîner une hausse des taux d’intérêt).

A Rising Interest Rate Environment Icon 5

Un marché obligataire en situation d’offre excédentaire a besoin d’une hausse des taux d’intérêt pour compenser les taux d’intérêt ou les accroître à un niveau qui aura une incidence négative sur l’ensemble de l’économie et le marché de l’habitation. Dans ce cas, la hausse des taux d’intérêt pourrait déclencher une correction de l’économie, entraînant la fin de la période prolongée de croissance économique qui a généralement été en place depuis 2009.

Même si un recul cyclique de la croissance économique occasionné par une montée en flèche des taux d’intérêt entraînerait vraisemblablement un ralentissement temporaire de la construction résidentielle, le marché du bois d’oeuvre et le marché forestier devraient être dans une bien meilleure situation pour surmonter le prochain ralentissement économique qu’ils ne l’étaient lors de la dernière récession. Au cours des années qui ont mené à la crise financière mondiale, trop de logements étaient construits aux États-Unis et les propriétaires étaient sérieusement endettés, tandis qu’au stade avancé de la reprise actuelle, les marchés de l’habitation sont encore sous-approvisionnés (peu de propriétés à vendre et faible taux d’inoccupation) et les finances des ménages sont saines. De plus, au sortir du prochain ralentissement cyclique, le marché de l’habitation devrait profiter des mesures de la Réserve fédérale visant à assouplir la politique monétaire et à stimuler l’économie. Le marché de l’habitation pourrait encore une fois assumer son rôle plus traditionnel et être l’un des secteurs clés sortant l’économie de la prochaine récession.

1 Bloomberg, 18 mai 2018.
2 Réserve fédérale : FOMC Projections materials, Accessible Version (en anglais seulement), 21 mars 2018.
3 Disponible sur le site Web du Hancock Timber Resource Group, T2 2014.
4 Bureau of Economic Advisors et Board of Governors of the Federal Reserve System, 30 avril 2018.
5 Board of Governors of the Federal Reserve System, 30 avril 2018.
Les placements comportent des risques, y compris de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements effectués dans les marchés émergents. Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un fonds.
Les événements qui marquent l’actualité politique et économique à l’international ou qui sont liés à la conservation de l’énergie, à la réussite de projets d’exploration, aux prix des produits de base, aux taxes et impôts et à d’autres règlements gouvernementaux peuvent avoir d’importantes répercussions sur le secteur des ressources naturelles.
L’augmentation des taux d’intérêt entraîne généralement la diminution des cours obligataires. Plus la durée moyenne des obligations détenues dans un portefeuille est longue, plus le portefeuille risque d’être sensible aux fluctuations des taux d’intérêt. Le rendement d’un portefeuille fluctue en fonction de la variation des taux d’intérêt.
Les renseignements fournis aux présentes ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée. Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.
Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion d’actifs Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion d’actifs Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion d’actifs Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion d’actifs Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.
Ni Gestion d’actifs Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion d’actifs ManuvieMC, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion d’actifs Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une stratégie de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion d’actifs Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion d’actifs Manuvie.
Hancock Natural Resource Group
Resource Group, Inc. est un conseiller en placement inscrit et une filiale en propriété exclusive de Société Financière Manuvie. © Hancock Natural Resource Group, Inc.
Gestion d’actifs Manuvie
Gestion d’actifs Manuvie est la filiale mondiale de gestion d’actifs de la Société Financière Manuvie (« Manuvie »). Gestion d’actifs Manuvie et ses sociétés affiliées proposent des solutions globales de gestion d’actifs aux investisseurs institutionnels et aux fonds de placement des principaux marchés du monde. Son expertise en placement englobe une large gamme de catégories d’actifs publics et privés, ainsi que des solutions de répartition de l’actif.
Les documents sont diffusés dans les pays suivants par les entités respectives de Manuvie – Canada : Gestion d’actifs Manuvie limitée, Investissements Gestion d’actifs Manuvie inc., Manulife Asset Management (North America) Limited et Marchés privés Gestion d’actifs Manuvie (Canada) Corp. Hong Kong : Manulife Asset Management (Hong Kong) Limited, où ils n’ont pas été soumis à l’examen de la HK Securities and Futures Commission (SFC). Indonésie : PT Manulife Aset Manajmen Indonesia. Japon : Manulife Asset Management (Japan) Limited. Malaisie : Manulife Asset Management Services Berhad. Philippines : Manulife Asset Management and Trust Corporation. Singapour : Manulife Asset Management (Singapore) Pte. Ltd. (société inscrite sous le numéro : 200709952G). Taïwan : Manulife Asset Management (Taiwan) Co. Ltd. Thaïlande : Manulife Asset Management (Thailand) Company Limited. Royaume-Uni et Espace économique européen : Manulife Asset Management (Europe) Limited, qui est régie par l’organisme Financial Conduct Authority et habilitée par ce dernier. États-Unis : Manulife Asset Management (US) LLC, Hancock Capital Investment Management, LLC et Hancock Natural Resource Group, Inc. Vietnam : Manulife Asset Management (Vietnam) Company Ltd.
Les noms Manuvie et Gestion d’actifs Manuvie, le logo qui les accompagne, les quatre cubes et les mots « solide, fiable, sûre, avant-gardiste » sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers qu’elle et ses sociétés affiliées utilisent sous licence.
459315

À propos de Hancock Natural Resource Group

Hancock Natural Resource Group, Inc. (HNRG) est un conseiller en placement inscrit et une filiale en propriété exclusive de Société Financière Manuvie. HNRG est composé de deux entreprises : Hancock Timber Resource Group (HTRG), qui constitue et gère des placements forestiers, et Hancock Agricultural Investment Group (HAIG), qui constitue et gère des placements de terres agricoles. Nous offrons des portefeuilles forestiers et de terres agricoles par l’entremise de plusieurs structures de placement aux investisseurs institutionnels, y compris des régimes de retraite publics et privés, des fondations et fonds de dotation, des clients fortunés et les régimes Taft-Hartley. Au 31 mars 2018, l’actif géré s’élevait à 13,9 milliards de dollars américains.* Ces actifs sont situés en Australie, au Canada, au Chili, en Nouvelle‑Zélande et aux États-Unis.

* Au 31 mars 2018.

Équipe de recherche de Hancock Natural Resource Group

Les opinions exprimées sont celles de Gestion d'actifs Manuvie au moment de leur publication et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d'autres conditions. Les renseignements présentés dans le présent article, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture des marchés qui changera au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d'événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d'autres motifs. Gestion d'actifs Manuvie n'est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu'utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d'un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui se penchera sur leur situation personnelle. Ni la Financière Manuvie, ni Gestion d'actifs Manuvie, ni aucune de leurs sociétés affiliées et aucun de leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion d'actifs Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu'il n'indique une intention de réaliser une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion d'actifs Manuvie.

21474836809
Marchés privés