La menace de nouveaux tarifs court-circuite l’économie, ouvrant la voie à une réduction de 50 points du taux directeur de la Fed en septembre

Perspectives économiques | 6 aoùt 2019

Frances Donald, Èconomiste en chef et chef, Stratégie macroéconomique à Gestion de placements Manuvie

Le 1er août, l’administration Trump a annoncé l’imposition de nouveaux tarifs sur les 300 milliards de dollars américains restants de produits chinois dès le 1er septembre. La guerre commerciale sino-américaine s’est intensifiée lundi lorsque le Trésor américain a accusé la Chine de manipuler sa monnaie; en effet, le yuan a chuté et est maintenant sous la barre de 7 pour un dollar américain. Les marchés boursiers se sont effondrés à l’échelle mondiale. Frances Donald, économiste en chef et chef, Stratégie macroéconomique, expose les différences de ce volet de la guerre commerciale.

Cette nouvelle vague de tarifs change la donne et modifie notre perception à l’égard de l’accélération de l’économie américaine et de la stabilisation de l’économie chinoise. Les nouveaux tarifs court-circuitent l’économie et, à notre avis, ils pourraient à eux seuls inverser le cours des économies américaine et mondiale au troisième trimestre. Cette nouvelle est particulièrement décevante puisque la plupart de nos recherches indiquent des signes précurseurs de stabilisation et une éventuelle reprise du commerce international et des investissements des entreprises aux États-Unis, de même qu’un fléchissement de l’activité manufacturière mondiale. Malheureusement, la reprise des tensions commerciales tue dans l’œuf ces événements positifs et oblige l’équipe de stratégie macroéconomique à revoir deux perspectives clés.

Nous étions d’avis que la Réserve fédérale américaine (Fed) réduirait son taux de 25 points de base (pb) en septembre, suivi d’une longue pause. Nous pensons maintenant que cette réduction sera de 50 pb, sinon plus. Nous croyons également que la Fed pourrait procéder à une baisse entre les réunions officielles; il ne s’agit toutefois pas de notre scénario de référence. Cela dit, nous ne pensons pas qu’une réduction de 50 pb saura, à elle seule, ranimer la confiance des entreprises et des consommateurs; toutefois, elle pourrait amortir une partie de la remontée du pessimisme, interrompre la nouvelle vague d’aplatissement de la courbe des taux et relâcher la pression à la hausse sur le billet vert. La Fed accueillerait volontiers l’une ou l’autre de ces issues.

Nous considérons qu’une exposition neutre envers le risque à court terme est une approche judicieuse puisque, à notre avis, août et septembre seront marqués par des épisodes difficiles, instables et particulièrement incertains. Cependant, cette approche ne modifie en rien notre optimisme tempéré sur 12 mois. En effet, nous pensons que les actifs risqués (titres de créance et actions) affichent toujours une tendance à la hausse et qu’ils seront soutenus par un contexte de faibles taux d’intérêt et un cycle économique prolongé, quoiqu’anémique. D’ailleurs, durant les deux derniers jours de bourse, nous nous sommes questionnés sur le moment opportun pour tirer parti de ce recul. En ce moment, nous pensons que ce sera pendant le prochain mois; mais cette conclusion dépend presque exclusivement de la progression des tensions commerciales et, dans une moindre mesure, des préoccupations à l’égard des devises des pays émergents. Pendant ce temps, les bons du Trésor américain et les obligations mondiales pourraient s’apprécier davantage, et les actions sont toujours susceptibles de perdre du terrain, dans une fourchette de légère à modérée.

Pourquoi ce changement d’opinion?

Certes, les marchés ne font plus grand cas des tensions commerciales; toutefois, les nouveaux tarifs proposés s’accompagnent de trois caractéristiques qui nous inquiètent beaucoup plus que les vagues précédentes.

  1. Ces tarifs toucheront davantage les consommateurs américains qui, jusqu’à maintenant, contrebalançaient la faiblesse des investissements des entreprises. Plus particulièrement, ces tarifs visent les appareils électroniques, les vêtements et les jouets; ils sont donc plus susceptibles de miner la confiance des consommateurs ainsi que les dépenses et les prix. Cette conséquence est le propre de ce nouveau groupe de produits.
  2. Bien que nous soyons d’avis que la proportion de 7,0 yuans pour un dollar américain se joue plutôt à l’échelle psychologique qu’économique, ce changement confirme deux scénarios d’aversion pour le risque : la possibilité – faible, mais grandissante – d’une crise de sortie de capitaux de la Chine, et la mise en œuvre de mesures de représailles par la Chine susceptibles de freiner encore plus la croissance mondiale et celle des États-Unis.
  3. L’aplatissement marqué de la courbe des taux à l’échelle mondiale ranime le risque d’une récession et augmente la probabilité qu’elle soit mue par la courbe en 2020. À l’heure actuelle, nous ne nous attendons pas à une récession technique en 2020; toutefois, la confiance ébranlée par la hausse des tarifs pourrait se traduire par une croissance américaine de 1 % en 2020, voire inférieure selon l’ampleur du choc.

Quelle sera la suite?

Les scénarios positifs sont encore plus rares qu’ils ne l’étaient il y a de cela six mois. De façon générale, ils sont associés à la perspective de mesures d’assouplissement supplémentaires auxquelles le marché s’attend de la part des banques centrales mondiales (une perspective ambitieuse) et à d’éventuelles mesures de relance à grand déploiement de la part de la Chine. Évidemment, le renversement de la menace d’imposition de tarifs serait aussi un important catalyseur. Bien que tous ces scénarios puissent se concrétiser, nous proposons de prendre du recul jusqu’à ce que nous ayons une meilleure visibilité sur la croissance.

Les placements comportent des risques, y compris le risque de perte du capital. Les marchés des capitaux sont volatils et peuvent considérablement fluctuer sous l’influence d’événements liés aux sociétés, aux secteurs, à la politique, à la réglementation, au marché ou à l’économie. Ces risques sont amplifiés dans le cas des placements effectués dans les marchés émergents. Le risque de change s’entend du risque que la fluctuation des taux de change ait un effet négatif sur la valeur des placements détenus dans un portefeuille.
L’augmentation des taux d’intérêt entraîne généralement la diminution des cours obligataires. Plus la durée moyenne des obligations détenues est longue, plus un portefeuille risque d’être sensible aux fluctuations des taux d’intérêt. Le rendement d’un portefeuille fluctue en fonction de la variation des taux d’intérêt.
Les renseignements fournis ne tiennent pas compte de la convenance des placements, des objectifs de placement, de la situation financière ni des besoins particuliers d’une personne donnée.
Nous vous invitons à évaluer la convenance de tout type de placement à la lumière de votre situation personnelle et à consulter un spécialiste, au besoin.
Le présent document est réservé à l’usage exclusif des personnes ayant le droit de le recevoir aux termes des lois et des règlements applicables des territoires de compétence; il a été produit par Gestion de placements Manuvie et les opinions exprimées sont celles de Gestion de placements Manuvie au moment de la publication, et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d’autres conditions. Bien que les renseignements et analyses présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion de placements Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation des renseignements ou des analyses présentés. Le présent document peut comprendre des prévisions ou d’autres énoncés de nature prospective portant sur des événements futurs, des objectifs, des stratégies de gestion ou d’autres prévisions, et n’est à jour qu’à la date indiquée. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Gestion de placements Manuvie n’est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements.
Ni Gestion de placements Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument de responsabilité pour quelque perte ou dommage direct ou indirect, ou quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque agit sur la foi des renseignements du présent document. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu’utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui évaluera leur situation personnelle. Ni Manuvie, ni Gestion de placements Manuvie, ni leurs sociétés affiliées, ni leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une recommandation, ni un conseil professionnel, ni une offre, ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion de placements Manuvie, relativement à l’achat ou à la vente d’un titre ou à l’adoption d’une stratégie de placement, non plus qu’il indique une intention d’effectuer une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion de placements Manuvie. Aucune stratégie de placement ni aucune technique de gestion des risques ne peuvent garantir le rendement ni éliminer les risques. La diversification ou la répartition de l’actif ne sont pas garantes de profits et n’éliminent pas le risque de perte. À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de Gestion de placements Manuvie.
Gestion de placements Manuvie
Gestion de placements Manuvie est le secteur mondial de gestion de patrimoine et d’actifs de la Société Financière Manuvie. Nous comptons plus de 150 ans d’expérience en gestion financière au service des clients institutionnels et des particuliers et dans le domaine des régimes de retraite, à l’échelle mondiale. Notre approche spécialisée de la gestion de fonds comprend les stratégies très différenciées de nos équipes expertes en titres à revenu fixe, actions spécialisées, solutions multiactifs et marchés privés, ainsi que l’accès à des gestionnaires d’actifs spécialisés et non affiliés du monde entier grâce à notre modèle multigestionnaire.
Le présent document n’a été soumis à aucun examen de la part d’un organisme de réglementation des valeurs mobilières ou autre et il n’a été déposé auprès d’aucun organisme de réglementation. Il peut être distribué par les entités de Manuvie ci-après, dans leurs territoires respectifs. Des renseignements supplémentaires sur Gestion de placements Manuvie sont accessibles sur le site www.gamanuvie.com.
Australie : Hancock Natural Resource Group Australasia Pty Limited, Manulife Asset Management (Hong Kong) Limited. Brésil : Hancock Asset Management Brasil Ltda. Canada : Gestion de placements Manuvie limitée, Distribution Gestion de placements Manuvie inc., Manulife Investment Management (North America) Limited et Marchés privés Gestion de placements Manuvie (Canada) Corp. Chine : Manulife Overseas Investment Fund Management (Shanghai) Limited Company. Royaume-Uni et Espace économique européen : Manulife Investment Management (Europe) Limited, qui est régie et réglementée par l’organisme Financial Conduct Authority, Manulife Investment Management (Ireland) Ltd. qui est régie et réglementée par l’organisme Central Bank of Ireland. Hong Kong : Manulife Asset Management (Hong Kong) Limited. Indonésie : PT Manulife Aset Manajmen Indonesia. Japon : Manulife Asset Management (Japan) Limited. Malaisie : Manulife Asset Management Services Berhad. Philippines : Manulife Asset Management and Trust Company. Singapour : Manulife Asset Management (Singapore) Pte. Ltd. (société inscrite sous le numéro 200709952G). Suisse : Manulife IM (Switzerland) LLC. Taïwan : Manulife Investment Management (Taiwan) Co. Ltd. Thaïlande : Manulife Asset Management (Thailand) Company Limited. États-Unis : John Hancock Investment Management LLC, Manulife Investment Management (US) LLC, Hancock Capital Investment Management, LLC et Hancock Natural Resource Group, Inc. Vietnam : Manulife Investment Fund Management (Vietnam) Company Limited.
Manuvie, le M stylisé et Gestion de placements Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisées par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.
497280

About the Author

Les opinions exprimées sont celles de Gestion d'actifs Manuvie au moment de leur publication et pourraient changer en fonction de la conjoncture du marché et d'autres conditions. Les renseignements présentés dans le présent article, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture des marchés qui changera au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d'événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d'autres motifs. Gestion d'actifs Manuvie n'est nullement tenue de mettre à jour ces renseignements. Tous les aperçus et commentaires sont de nature générale et ponctuelle. Quoiqu'utiles, ces aperçus ne remplacent pas les conseils d'un spécialiste en fiscalité, en placement ou en droit. Il est recommandé aux clients de consulter un spécialiste qui se penchera sur leur situation personnelle. Ni la Financière Manuvie, ni Gestion d'actifs Manuvie, ni aucune de leurs sociétés affiliées et aucun de leurs représentants ne fournissent de conseils dans le domaine de la fiscalité, des placements ou du droit. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le présent document a été préparé à titre informatif seulement et ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque, de la part de Gestion d'actifs Manuvie, à acheter ou à vendre un titre, non plus qu'il n'indique une intention de réaliser une opération dans un fonds ou un compte géré par Gestion d'actifs Manuvie.

21474836805
Perspectives économiques